Depuis 1980...
Ecole d'Esthétique, Diététique
et Produits de Luxe

Comment financer son CAP esthétique ?

Il existe plusieurs possibilités pour financer son diplôme du CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie.

Cursus en alternance

Le cursus de l’alternance est gratuit et rémunère pour le candidat. Sur ce type de cursus, le jeune a un double statut : celui d’étudiant et de salarié.

L’alternance est un mode de formation qui vise à professionnaliser le jeune en lui apprenant concrètement le métier. Cela consiste à alterner les périodes de cours  et le travail sur le terrain, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Il s’agit d’un contrat triangulaire dont les 3 acteurs sont : le centre qui dispense la formation, l’entreprise qui accueille le stagiaire et le stagiaire lui même.

La formation est financée par l’OPCA de l’employeur et ce dernier rémunère le stagiaire. La rémunération varie selon l’âge et le niveau d’étude du jeune (la fourchette se situe entre 55% et 80 % du SMIC).

Le rythme de l’alternance, dans notre centre, est 2 jours à l’école et 3 jours en entreprise. (Nb Si la formation choisit se pratique sur 1 jour  à l’école, alors le stagiaire sera 4 jours en entreprise).

Cursus classique

Il y a également l’autre possibilité : celle de financer soi même son cycle d’étude. Dés lors, c’est un cursus dit en « classique ».

Plusieurs pistes pour le financement :

– Le financement personnel (voir « Combien coute une formation CAP Esthétique ? »)

– Le financement par un prêt bancaire étudiant :

Une solution pratique et intéressante : la banque vous prête la somme nécessaire avec un taux relativement bas et le remboursement s’effectue après la formation, avec des montants choisis sur le nombre d’année désiré. L’intérêt de cette démarche est qu’il n’ y a pas d’obligation de remboursement du prêt, ceux-ci seront déclenchés quand la personne aura un emploi. Ce prêt peut être accordé à tous les âges de 16 à 70 ans.

– Les financements extérieurs :

Pour les salariés, peuvent être sollicites pour demande d’aide de financement : fongecif, Cif dans le cadre d’un congé individuel de formation. D’autres organismes peuvent également aider au financement : pôle emploi, le Conseil général, le conseil régional, les missions locales, les mairies….

Attention : monter un dossier d’aide de financement répond à un cahier des charges très précis. Il faut bien se renseigner auprès de l’organisme à qui l’on s’adresse, suffisamment en avance par rapport au début des cours. Ne pas hésitez à appeler le centre de formation pour connaitre les dates de rentrées de chaque formation et les dates limites d’inscription. Les formations qualifiantes (tous les labels) ne sont pas concernées car elles peuvent être intégrées à tout moment dans l’année.

© 2013 Juventhera - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Partenaires esthétique et Partenaires diététique
Conception et réalisation, agence web KWAN
Suivez-nous !