Depuis 1980...
Ecole d'Esthétique, Diététique
et Produits de Luxe

Quelles sont les conditions d’admission à un CAP Esthétique ? Le CAP Esthétique : pour quel profil ?

Le CAP Esthétique est ouvert à tout type de profil. Il n’y a pas de niveau spécifique pour rentrer sur ce CAP. Il faut maîtriser l’écrit et l’oral niveau 3ème et avoir un intérêt pour les métiers de l’esthétique.

Avant de se lancer dans ce genre d’étude, il faut s’intéresser aux exigences du métier. Pour exercer dans les métiers de l’esthétique, certaines qualités / aptitudes sont indéniables pour s’épanouir et réussir dans cette branche :

– Qualités personnelles: politesse, diplomatie, discrétion, disponibilité,  tact et psychologie, douceur, délicatesse, grande adaptabilité, vivacité d’esprit, curiosité et capacité à prendre des initiatives, empathie.

– Qualités physiques : être douée d’une résistance physique certaine (le métier demande à être debout plusieurs heures d’affilées).

– Etre soignée de sa personne est extrêmement important : propre sur soi, féminine (ongles propres et courts, seul le vernis transparent est toléré), cheveux attachés s’ils touchent les épaules, maquillage toujours impeccable, pas de piercing ou tatouages apparents, bijoux discrets, haleine fraiche, pas d’odeur corporelle, hygiène irréprochable.

– Le toucher : l’habilité manuelle est primordiale. Le contact avec les mains est primordial dans la relation esthéticien(ne)/client(e), elles transmettent douceur et chaleur, qu’aucun appareil ne peut remplacer. Le pouvoir des mains : adoucir, soulager les tensions et le stress. Un bon massage décuple les bienfaits des crèmes.

– La vue : une bonne vue est primordiale. Le travail de l’esthéticienne est très souvent minutieux et requière une certaine concentration.

– Qualités professionnelles : un sens artistique développé, maîtriser : harmonie des couleurs  et des formes, être bonne gestionnaire alliée à des connaissances techniques et scientifiques.

– Un(e) esthéticien(ne) est aussi un(e) commercial(e) : avoir le sens du relationnel et du commerce, être à l’écoute de sa clientèle, faire preuve de psychologie, acquérir des techniques commerciales pour vendre les produits et prestations esthétiques.

– Le métier demande aussi de la curiosité de toutes les nouveautés qui arrivent sur le marché : produits, principes actifs, appareils, techniques, protocoles, nouvelles technologies….L’esthéticien(ne) doit également acquérir des compétences basiques dans le domaine de la parfumerie.

Il existe quelques contre-indications pour exercer le métier d’esthéticienne :

© 2013 Juventhera - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Partenaires esthétique et Partenaires diététique
Conception et réalisation, agence web KWAN
Suivez-nous !